1/5页 共134

巴黎中国文化中心 | 陈履生画展:文 · 文人 · 文人画

时间:2017-12-12 20:46:25 文章来源:陈履生美术馆  

前言

  文人艺术是中国八世纪以来艺术发展的主流,而对文人画这一学术命题的关注和讨论则是在近代,所涉的三个方面:文,文人,文人画,从字面上看并不复杂,可是,深入到具体就不是那么简单。中国艺术发展到八世纪开始转型,向更为精致的艺术方向发展,从书画到陶瓷以及其他方面,都有杰出的表现,其中的关键就是文、文人、文人画。由此始作潮流的诗书画合为一体的方式,开辟了文人艺术发展的方向,也形成了中国绘画不同于西方绘画的民族特色。

  文人画的艺术特色有着深厚的中华传统文化基础。到了19世纪后期,因清朝政府的衰落而通过学习西方以图谋振兴,成为国人的觉悟。20世纪初,中国受到西方文化的影响,与衣食住行相关的很多方面都开始发生了变化,绘画也随之开始了变革。我们的前辈越洋过海来到法兰西,在塞内河畔接受西方绘画传统的教育,学习素描、色彩、透视、写生以及现实主义等,努力挤进沙龙展,同时也受到现代主义的影响。当他们回到了自己的祖国,以教育来展开新艺术运动,这不仅是出现了与西方相似的油画,人体模特儿与户外写生等,也开启了一个新的色彩的时代。与之相应的是传统的以文人画为代表的水墨画,为了区别外来的洋画又有了“国画”的称谓。而往日的传统与画法也在斗转星移中悄然发生变化,所谓的“中西融合”则成了20世纪中国画百年发展的主流。

  尽管在国画范围内的中国画家经历百年的历史发展还在使用毛笔和宣纸,还在用“墨分五色”来表现图像中最基本的造型和空间关系,文人画中的笔墨也在勉强维持之中,但是,变异是显然的。今天,代表国家文化传统的绘画和书法在21世纪的发展正在与传统渐行渐远,现代潮流与观念艺术正在重新建构一个当代艺术的基础,而文人艺术则成为潮流之外人们理想中的孤岛,少数人的固守也在变革中努力用新的方式去适应新的时代要求,那么,与文人画相应的文、文人则成了新的问题。

  我的画一直试图体现文人画传统在当代发展中的核心价值观,一直努力维系传统文人画在世界文化多样性中的中国特色。当然,要做到那种纯正的字正腔圆,实际是不可能的。我所做的就是在不可能中表现一种有限的可能性,这就是,用不同的题材,不管新旧,来表现文、文人,而成全一个当代的“文人画”。所以,我喜欢孔子的一句话:“君子务本,本立而道生”。

陈履生

2017年11月

作品欣赏


陈履生《个个花开淡墨痕》,136cm×69cm,2017年


陈履生《皓态孤芳压俗姿》,136cm×69cm,2017年


陈履生《萧索空宇中》,136cm×68cm,2017年


陈履生《一身冰雪舞春风》,136cm×34cm,2017年


陈履生《高楼晓见一花开》,136cm×69cm,2017年



Avant-propos

L’art lettré est le courant principal de l’histoire de l’art en Chine depuis le VIIIe siècle après J.C., cependant l’intérêt et les débats portant sur la peinture lettrée formulée en tant que discipline datent de l’époque moderne ; lettre, lettré, peinture lettrée ont formé les spécificités culturelles caractéristiques de la peinture chinoise par lesquelles cette dernière se distingue de la peinture occidentale. L’art de la peinture lettrée repose sur de profondes bases ancrées en la tradition. À la fin du XIXe, avec le déclin de l’administration de la dynastie des Qing, à travers l’étude de l’Occident comme planification de l’impulsion à l’essor, les Chinois connaissent une prise de conscience.

Au début du XXe nos prédécesseurs franchissaient les mers pour se rendre en France, imprégnés sur les rives de Seine d’un enseignement sur l’art pictural occidental ils étudiaient le croquis, la couleur, la perspective, la composition d’après nature ou le réalisme et s’appliquaient à accéder aux salons d’exposition, recevant parallèlement l’influence du modernisme. À leur retour au pays ancestral, ils développaient à travers l’enseignement ces nouveaux mouvements artistiques, desquels étaient non seulement produits une peinture à l’huile, des portraits et des représentations en plein air d’après nature similaires à ceux de l’art occidental, mais encore qui ouvraient une nouvelle ère de la couleur. Cet intervalle de « combinaison fusionnelle entre Chine et Occident » a déterminé les tendances majeures de la peinture chinoise au cours du siècle dernier.

Bien que dans le champ de l’art pictural traditionnel chinois les peintres suite à ces mutations emploient toujours le pinceau et le papier de riz, qu’ils usent encore de « l’encre distinguée selon cinq teintes » pour exprimer au sein de la représentation les liens les plus fondamentaux entre modèle et espace, et que pinceau et encre de la peinture lettrée parviennent avec peine à se maintenir ; les changements sont patents. Aujourd’hui l’art lettré est déjà devenu une île isolée en l’idéal humain hors les courants et, alors que quelques fermes défenseurs s’efforcent à travers les mutations de mettre en œuvre de nouveaux procédés pour répondre aux exigences des temps nouveaux, lettre et lettré dans leur interaction inhérente à la peinture lettrée suscitent de nouveaux questionnements.

Ma peinture tente au sein des développements de l’époque actuelle de manifester la vision de la valeur centrale de la tradition dans la peinture lettrée, elle s’efforce au sein de la diversité culturelle du monde de s’attacher aux spécificités chinoises de la peinture lettrée dans la tradition. Évidemment parvenir à un tel purisme, « Transcription parfaite de l’écrit dans un timbre de voix rond », relève en réalité de l’impossible. Ce que je fais c’est, dans l’impossible exprimer une sorte de possibilité restreinte ; c’est-à-dire au moyen de matériaux différents, qu’ils soient nouveaux ou anciens, manifester la lettre et le lettré, et réaliser une « peinture lettrée » contemporaine intégrale. C’est pourquoi j’aime cette phrase de Confucius : « le prince s’affaire à la racine ; la racine établie, la voie naît. »

Chen Lyusheng
Novembre 2017







  巴黎中国文化中心位于巴黎第7区莫布尔塔大道与奥赛滨河路交口处, 靠近法国外交部,著名的荣誉军人院广场西侧, 紧临塞纳河, 与法国市长协会是姊妹楼, 离巴黎老区文化积淀很深的圣日耳曼大道不远。更重要的是,这是一座具有历史意义的建筑。1858年由法国著名建筑师勒·苏法舍(1809-1897)为孟德斯·弗桑萨克伯爵夫人的两个儿子设计建筑的,豪华精致,独具特色。中心现有建筑面积1700多平方米。 

  巴黎中国文化中心是中国在西方国家设立的第一个文化中心。